Il n’est pas nécessaire de produire encore plus de matières. Nos tissus sont sur rouleaux, neufs, mis de côté, inutilisés, oubliés, abandonnés etc,. En France : il y en a plein !

Que ce soit parce qu'ils n'étaient pas conformes à un cahier des charges, surproduits ou alors constituant des fins de rouleaux inutilisés... On parle de milliers de kilomètres de tissus ! Et souvent de très bonne qualité.
C’est ainsi que nous nous fournissons : en rachetant des stocks dormants et en leur donnant donc une première vie !

S’agissant d’upcycling, nous ne pouvons pas connaître dans la majorité des cas leurs provenances, leurs compositions : les étiquettes étant souvent manquantes.
Nous nous dirigeons cependant toujours vers des tissus que nous testons et tripotons pour nous assurer de leur qualité.

Le toucher est un sens primordial en couture, les doigts experts d'Aïda savent ! Comment savoir si un tissu est d'origine naturelle ? En en prennant un petit bout et voir comment il réagit lorsqu'on le brûle.


Tous ces tissus existent, utilisons-les !